Comme pour tout, il y a adoucisseur et adoucisseur. Les résines des adoucisseurs font partie des éléments qui vont contribuer à dire qu’un adoucisseur est de qualité ou non…

Et sur le sujet des résines, nous vous mettons au défi de trouver un vendeur de grande surface de bricolage ou même un plombier qui saura répondre à cette question : « Quelle type de résine utilisez-vous dans cet appareil » ?

NB : le plombier peut-être un excellent technicien 👨‍🔧 et poser le matériel de façon réfléchie et esthétique. La plupart des plombiers sont techniquement bons de par leur formation et/ou leur expérience. Pour autant, il ne sont pas traiteurs d’eau. Chez TnM nous ne nous prétendons pas dépanner des chaudières, ce que le (bon) plombier fera très bien. C’est comme vous qui pouvez être un très bon conducteur mais être incapable de faire une vidange…

Ceci étant dit, c’est d’une importance CAPITALE d’avoir un adoucisseur avec des résines de qualité ! Mais, malheureusement, seul un vrai technicien du traitement de l’eau vous répondra comme s’il s’agissait d’une évidence.

Et si vous ne nous croyez pas, faite donc le test.

Malheureusement acheter un adoucisseur d’eau sans cette information c’est comme acheter une voiture essence… Mais sans savoir si c’est une essence simple ou une hybride qui utilise aussi de l’essence.

Il en va de soi mais chez TnM nous ne proposons que le meilleur, nous vous laissons découvrir ce que « meilleur » signifie quand on parle de résines d’adoucisseurs d’eau.

Résines d’adoucisseurs alimentaires ou non alimentaires ?

Depuis l’an 2000, la qualité des résines échangeuses d’ions utilisées dans les adoucisseurs est réglementée par la circulaire DGS n°2000-166 du 28 mars 2000.

Depuis, deux catégories de résines sont disponibles : celles qui bénéficient des certifications de grade alimentaire et les autres.

Le label le plus connu est l’ACS, l’attestation de conformité sanitaire et quasi tous les adoucisseurs d’eau vendus en France en bénéficient.

Au final, les rares adoucisseurs qui ont des résines non alimentaires en France sont vendus pour des utilisations industrielles. Comme pour les tours de réfrigération par exemple où il n’y a aucun intérêt à utiliser des résines certifiées ACS.

Résines monosphères ou hétérosphères ?

C’est là que les choses se compliquent ! Si la plupart des vendeurs ne connaissent même pas ces termes, ne pensez pas obtenir d’explications sur la différence entre les deux.

Mais vous êtes chez TnM, l’eau qu’on aime, alors on va vous répondre.

La différence vient dans la régularité de la granulométrie des billes de résine.

Quand on a des billes calibrées et toutes de la même taille, on a à faire à des résines d’adoucisseurs monosphères. Quand elles sont de tailles différentes, on parle de résines d’adoucisseurs d’eau hétérosphères. Ce n’est pas la même chose, ni la même qualité.

Résines d’adoucisseurs monosphères ou hétérosphères ? Quelle différence ?

A présent que vous savez que deux types de granulométrie existent, voyons quel est l’intérêt de l’un vis-à-vis de l’autre.

En fait, c’est très simple : la régularité des billes de résines monosphères permet de laisser moins d’espace vide dans un même volume que si ce dernier était rempli de billes de tailles différentes.

Essayez d’ordonner au fond d’une boite à chaussures des billes identiques, le rangement sera harmonieux et optimal. Essayez de ranger de grosses billes au milieu de petites et l’équilibre est rompu. Impossible d’optimiser la place. Comme dans un camion de déménagement quand les cartons ont été récupérés à droite et à gauche…

Ainsi, pour une même quantité de résines, en litre, la surface efficace est plus grande en résine monosphère. Pour un appareil de 20 litres de résines par exemple en monosphère, il faudrait un concurrent de 24 litres pour le même résultat.

Autrement dit, quand vous voyez un adoucisseur d’eau 20 litres, vous avez sous les yeux ce qui serait chez TnM un adoucisseur 17 litres !

Ces meilleures résines sont évidemment plus chères. Mais comme personne ne connait la différence et que le client n’achète que le volume, la plupart des vendeurs proposent le standard. Standard qui n’est pas mauvais en soi. Mais qui est simplement moins bien.

Différence de consommation entre les deux

Sur ces deux types de résines, le pouvoir d’échange est exprimé en grammes de calcaire retenus par litre de résine. (Vous avez ici un article très scientifique 👩‍🔬 🧫 🧪 sur le sujet)

Les résines hétérosphères de qualité retiennent 5,5 g/l quand les résines monosphères de qualité retiennent 6,5g/l. Avec du bas de gamme, vous pouvez arriver à des capacités aussi basses que 3 ou 4 g/l, ce qui est catastrophique en terme de consommation…

Cela permet de décaler les régénérations et donc de réduire sensiblement les quantités de sel et d’eau utilisées par l’appareil.

Cela sera bénéfique pour votre portefeuille et vous amènera un confort. Comme la voiture dont on doit faire le plein moins souvent car elle consomme moins.

Pour résumer

Choisir un adoucisseur ne se résume pas à choisir un design et une taille : tous les éléments y ont une importance et peuvent être de qualité très variable.

A ce titre, seul un expert du traitement de l’eau pourra vous expliquer les réels enjeux. Ainsi vous saurez ce que vous achetez. Pour ne pas acheter du low-cost en pensant avoir un produit de qualité supérieure…

En plus des résines, la qualité des vannes est à prendre en considération. Tout comme le suivi des pièces détachées, le service de mise en route et de maintenance, l’encombrement, le monitoring etc etc.

N’hésitez pas à lire les articles associés et devenez incollable sur le sujet !

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *