Que faut-il en penser d’un adoucisseur sans électricité ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Car parmi les systèmes de traitement du calcaire et du tartre, l’adoucisseur caracole en tête en ce qui concerne les performances. Mais dans la catégorie des adoucisseurs, de nouveaux venus ont fait leur apparition il y a quelques années et leurs arguments ne sont pas tous recevables.

Vous n’imagineriez pas revenir à une voiture qu’il faut démarrer avec une manivelle, non ? Pourquoi alors vous imposer ça pour un système de traitement du calcaire ?

Les avantages d’un adoucisseur d’eau sans électricité

L’avantage d’un adoucisseur sans électricité est bien qu’il ne consomme pas… d’électricité ! En quoi est-ce un avantage ?

Dans certains rares cas, cela permettra d’éviter de tirer une ligne électrique si l’endroit où sera posé l’adoucisseur n’est pas muni d’une prise. Par exemple dans des WC ou si l’adoucisseur doit être installé dehors, dans une « niche » construite rien que pour lui.

Dans ce cas, et uniquement dans ce cas, il peut être pertinent de choisir un adoucisseur d’eau sans électricité. Cela évite des travaux dont le coût représenterait plusieurs centaines d’euros et des contraintes techniques majeures.

Un argument ou avantage non recevable est celui des économies d’électricité. Autrement dit, considérer que la non utilisation d’électricité est en soit un avantage, c’est un leurre. Pourquoi ? Simplement parce qu’un adoucisseur d’eau « classique », muni d’une vanne électronique, ne consommera que 5 Watts maximum, et ceci de façon TRÈS ponctuelle, quelques minutes tous les 7 à 10 jours. En effet, un adoucisseur consomme de l’électricité quand la régénération passe d’une étape à une autre. C’est uniquement pour bouger les pistons et changer/dévier le flux d’eau dans l’appareil.

Concrètement, votre Smartphone consomme largement plus de 50 fois plus d’énergie que votre adoucisseur avec son chargeur de 10 Watts utilisé plus d’une heure chaque jour… Sans parler de l’ordinateur, la télé etc etc.

Pour un adoucisseur d’eau à sel classique, on sera très loin du kilo watt heure consommé après une année. Alors que ce dernier coûte environ 15 centimes comme l’indique le site jechange.fr !

Autant dire que l’on achète pas un appareil spécifique sans électricité pour économiser 10 centimes par an !

Les inconvénients d’un adoucisseur sans électricité

Face au seul avantage qui est le côté pratique de l’installation, utile dans des situations et configurations spécifiques, un adoucisseur sans électricité aura des inconvénients majeurs, liés à son fonctionnement.

Comme il fonctionne sans branchement électrique ni même une pile, un adoucisseur sans électricité évolue dans un monde où il ignore le temps qui passe. Son fonctionnement 100% mécanique, par ailleurs ingénieux, ne va pouvoir comptabiliser autre chose que le volume d’eau qui passe dans l’appareil.

Ceci amène à deux inconvénients majeurs :

  • si vous partez en vacances, l’eau stagnera dans les résines. L’appareil sera incapable de lancer une régénération, c’est à dire un rinçage préventif. Un appareil de qualité sera programmé pour effectuer ce rinçage de précaution tous les 10 à 14 jours.
  • n’ayant pas de notion de temps, il ne peut ni anticiper ni retarder les régénérations. Un adoucisseur standard est programmé afin qu’elles se fassent la nuit. La régénération d’un appareil sans électricité se fait donc au moment précis où la capacité de traitement est atteinte. Et c’est forcément pendant que vous utilisez l’eau. Si ça arrive vers la fin de votre douche, vous aurez la mauvaise surprise d’avoir la peau irritée. Si vous faisiez la vaisselle ? Redites bonjour au tartre sur l’évier… Exactement comme si vous n’aviez pas d’adoucisseur chez vous à ce moment… dommage non ?

Autre inconvénient, c’est que sans électricité, pas d’électrolyse possible donc pas de chlorinateur sur l’appareil. Derrière ce terme un peu barbare se cache en réalité une option importante pour un adoucisseur de qualité. Cela n’influera pas sur la douceur de l’eau, par contre il permet de désinfecter les résines de l’appareil à chaque régénération sans attendre l’entretien annuel. Comment ? En générant du chlore à partir du sel de l’eau, comme dans une piscine.

En dernier lieu, un adoucisseur d’eau sans électricité repose évidemment sur du tout mécanique. Le corps de vanne et les mécanismes s’usent beaucoup plus rapide qu’un adoucisseur classique.

Conclusion

Pour conclure, la seule raison valable pour installer un adoucisseur d’eau sans électricité va être l’absence de prise électrique et la difficulté à amener une prise. Dans tous les autres cas, un adoucisseur d’eau classique, fonctionnant avec un timer digital, sera bien plus efficient et durable.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *